JESUS EST MON SAUVEUR
L'ETERNEL TE BENISSE ET TE GARDE !
L'ETERNEL FASSE LUIRE SA FACE SUR TOI ET TE FASSE GRACE !
L'ETERNEL TOURNE SA FACE VERS TOI ET TE DONNE LA PAIX !

Lundi 27 Juin:Matthieu 8,18-22.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lundi 27 Juin:Matthieu 8,18-22.

Message  Arnica le Dim 26 Juin - 21:17

Matthieu 8,18-22.
Jésus, voyant la foule autour de lui, donna l'ordre de partir vers l'autre rive du lac.
Un scribe s'approcha et lui dit : « Maître, je te suivrai partout où tu iras. »
Mais Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas d'endroit où reposer sa tête. »
Un autre de ses disciples lui dit : « Seigneur, permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. »
Jésus lui dit : « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts. »

Arnica

Messages: 2430
Date d'inscription: 27/08/2009
Age: 74
Localisation: Région parisienne

http://giboulee.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lundi 27 Juin:Matthieu 8,18-22.

Message  Arnica le Lun 27 Juin - 16:38

Maître, je te suivrai partout où tu iras ». La proposition est généreuse… et censée ! Qui a reconnu en Jésus les paroles de la vie éternelle, fait tout pour rester proche de lui. Jésus accueille d’ailleurs cette demande, il ne la repousse pas. Mais il lui donne quelques fondements pragmatiques : « les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer sa tête ». Le Fils de l’homme est le Serviteur souffrant, solidaire de ses frères humains, appartenant à cette terre. Mais il ne s’y enfouit pas, à la manière des renards. Le Fils de l’homme est Dieu, le Verbe fait chair. Mais il ne se réfugie pas au ciel, à la manière des oiseaux. Ainsi celui qui veut être son disciple doit vivre dans la perpétuelle — et inconfortable — tension entre le ciel et la terre. Par cette parole un peu énigmatique, le Seigneur nous invite à renoncer à une vie spirituelle sédentarisée. Le Seigneur marche sur nos routes, mais il est toujours en avant, nous invitant toujours plus loin.

« Un autre de ses disciples lui dit : “Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père” ». Cet autre disciple a entendu l’avertissement de Jésus. Il est prêt à partir ; mais il veut « d’abord » enterrer son père. Cette requête est contradictoire avec l’appel à la vie. On ne se décide pas à suivre Jésus sur l’autre rive tout en restant sous l’emprise de la mort et de ses lois. Le commandement du Seigneur est vie éternelle, une vie sur laquelle la mort n’a plus de prise. « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts », lui répond-il. S’il nous faut attendre d’avoir mené à leur terme tous les deuils que nous portons, nous ne serons jamais disponibles pour entrer dans la vie.

La vie spirituelle est une eau vive qui jamais ne s’arrête. Renonçons à nos digues et à nos barrages et marchons à la suite du Seigneur ! Changeons de régime, laissons-nous conduire par l’Esprit de vie, là est notre bonheur ! « Maître, je te suivrai partout où tu iras ».

Trouvé sur le site prier.be

Arnica

Messages: 2430
Date d'inscription: 27/08/2009
Age: 74
Localisation: Région parisienne

http://giboulee.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum